Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jardinage-entomologique

Une énigme pour ce qui me concerne :

En parcourant mon jardin à la recherche d'insectes divers et variés, voilà que je rencontre plusieurs escargots sur des épineux : épine-vinette et ronces.

On imagine l'escargot, avec sa peau tendre et baveuse, grimper sur ces végétaux dont les épines nous laissent régulièrement des souvenirs cuisants dès qu'on essaie à une approche trop frontale.

Je veux bien qu'on me montre un jour une photo desdites bestioles en train d'escalader une épine, ça relève sûrement du même pouvoir méditatoire que le fakir sur sa planche à clous, alors même qu'on a du mal à trouver le cerveau chez ces mollusques baveux, à moins qu'ils ne prennent leur "pied" dans ce genre de pratiques masochistes.









Même cette cardère à été visitée, j'admets qu'on ne voit pas le mollusque, mais il a laissai sa trace baveuse qui ne laisse aucun doute sur son passage




















Dans le même esprit, et peut être avec un début de solution, voici une petite histoire drôle qui implique une limace, animal oh combien abondant cette année, et une abeille qui souhaite la dissuader de s'approcher de la ruche. je vous laisse au plaisir de ce combat, où l'issue n'est absolument pas celle qu'on croit, ... on ne les savait pas si délicates.



Et pourtant, tous les mollusques n'ont pas la même chance, voici un escargot qui s'est fait emmurer dans une gangue de propolis. comme quoi les protections les plus efficaces ne sont pas celles que l'on croit.




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article