Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jardinage-entomologique

"J'ai acheté trois abri à insectes en septembre, et à ce jour, j'ai l'impression que seul l'un d'entre eux s'est peuplé ! Pourquoi ? comment faire ?"


Tout d'abord deux point préliminaires :

- la patience est d'or : si certains abris, bien situés, se peuplent en quelques semaines, d'autres mettent plus de temps à se remplir, on considère d'expérience qu'un refuge neuf est assez peu attractif, il est nécessaire de le laisser vieillir un peu aux intempéries pour qu'il acquiert, comme un bon vin, une patine propice au peuplement.

- êtes vous sûr qu'il n'y a pas d'insectes ? il est fréquent que les insectes ne soient pas visibles, mais que leurs traces le soient parfaitement, en particulier des déjections au fond de l'abri, ou dans les trous mis en place. L'utilisation des abris par les insectes est variable, certains l'utilisent comme refuge de nuit, d'autre y trouve un refuge très temporaire, d'autres s'y installent et pondent à l'intérieur, les premiers stades sont parfois très petits et peu visibles.

Il y a aussi des cas où le refuge reste vide très longtemps, plusieurs mois par exemple, on peut alors se poser des questions sur son positionnement, voici quelques considérations pour faciliter le peuplement :

- les corridors biologiques : essayez de placer votre refuge dans un endroit pas trop éloigné des zones naturelles dans un premier temps, vous serez ainsi sur leurs lieux de passage, de visite habituelle, et cela facilitera le peuplement. Un mauvais exemple ci dessous, le refuge est placé sur un rebord de fenêtre, proche d'un escalier, avec de la lumière une partie de la nuit.



- le site peu tranquille : éviter les dérangements trop fréquents de l'abri, les espèces qui l'auraient élu risquant de le déserter si elles se sentent en insécurité, laissez le tranquille le plus possible, placez le dans un endroit tranquille, pas trop près des zones de jeu, du passage des voitures, de la lumière artificielle, etc.

- orientation et positionnement du refuge : une orientation face au vent, n'est pas souhaitable, car l'abri ne joue pas son rôle brise vent, prévoyez de mettre le "dos" de l'abri vers le vent dominant. Attention à l'inclinaison du refuge, essayez de le mettre de niveau si possible, ou avec une petite inclinaison vers l'avant permettant l'évacuation éventuelle de l'eau de pluie en cas de pluie sur la face avant. Le soleil direct sur l'entrée n'est pas forcément à rechercher, car il a tendance à assécher le site, même si les insectes ont tendance à préférer la chaleur, car leur corps est sensible à la température extérieure. ne pas le placer trop bas sur le sol, ni trop haut, en général un abri entre un et deux mètre de hauteur a toutes les chances de se peupler.



- tenez compte de la saison : chaque saison donne au refuge son propre intérêt, en hiver, il permet la survie des formes hivernantes, mais il doit être tranquille et douillet, au printemps, il doit pouvoir accueillir des pontes, voir des petites colonies d'hyménoptères, en été, il est un site de développement ou de refuge par rapport aux prédateurs, et l'automne est un moment favorable pour les espèces qui recherchent un site d'hivernage.


Nous manquons encore cruellement d'expérience en ce domaine, plusieurs expérimentations sont en cours sur nos refuges, afin de mieux comprendre l'intérêt de chaque forme et chaque substrat en fonction des saisons, n'hésitez pas à nous faire part de vos observations à ce sujet, nous attendons vos commentaires et remarques.

Si ça ne marche vraiment pas, il ne vous restera plus qu'à employer les grands moyens :-)




Commenter cet article

Main verte 11/11/2008 15:06

Je peux te donner des pucerons, si tu veux.
Plus sérieusement, c'est bien de créer un blog sur les insectes car ils jouent un rôle important dans notre vie (je pense aux abeilles).