Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jardinage-entomologique

Enfin arrive les beaux jours. Pissenlits, Primvères et Fruitiers sont à l'heure actuelle en pleine floraison. Leurs fleurs sont visitées en grand nombre par les abeilles. Comme vous le savez, il existe deux types d'abeilles: les abeilles sauvages comme l'Osmie, la Mégachille, qui nichent volontier dans nos abris ; les abeilles mellifères qui vivent en colonie, en essaim.

 

DSCN6684

 

Alors attardons nous à ces dernières.

Pour celà allons visiter le jardin de Monsieur Daniel LEVRET. C'est un jardinier amateur passionné de botanique qui a décidé d'installer une ruche pour favoriser la pollinisation de ses plantes.

 

DSCN6705.JPG

 

La ruche visitée est une "Dadant" 10 cadres. Elle est installée sous la toiture d'un chalet de jardin à l'abri des intempéries et exposée au Sud-Est.

 

DSCN6680

 

Munis d'un équipement d'Apiculteur, d'un enfumoir et d'un lève-cadre, partons à leur découverte.

 

DSCN6699

 

Avant de réaliser toute manipulation, l'apiculteur doit marquer sa présence aux abeilles en enfumant la ruche.

 

DSCN6694

 

Voici l'essaim d'abeilles en pleine activité d'élevage. Effectivement, nous sommes dans la période où la reine reprend la ponte. Un oeuf est pondu dans chaque alvéole. La larve, une fois sortie de son oeuf sera élevée par les abeilles nourricières de nectar et de pollen.

 

DSCN6700

 

Une fois grande, la larve opercule son alvéole pour se nymphoser. Plusieurs jours après arrivée à maturité, une jeune abeille sortira de son alvéole.

N'oublions pas nos petites papilles gustatives car, il est tant d'installer la hausse à miel. C'est à dire que lorsque le netar et pollen foisonnent, nous installons des cadres suplémentaires dans lesquels sera stocké le miel. Mais avant de le goûter, attendons une quinzène de jours.

 

DSCN6703

 

Si vous souhaitez plus d'informations concernant le monde de l'apiculture, contactez Michel BOCQUET : apimedia@aol.com

 

A bientôt pour de nouveaux articles,

 

Sébastien LEVRET.

 

Commenter cet article